Le projet MOSE-FIC

Accompagner une offre de formation d’ingénieur au Cameroun vers la certification EUR-ACE et la reconnaissance par l’état du titre d’ingénieur CTI

Les étudiants et les entreprises camerounaises demandent un niveau de qualité supérieur et reconnu pour leurs formations d’ingénieur.

Le projet MOSE-FIC accompagnera trois établissements différents pour qu’ils définissent une méthode propre d’amélioration de la qualité afin d'atteindre un standard international (accréditation CTI et label EUR-ACE, qui sont des éléments du projet) transférable aux autres formations d’ingénieurs.

L’accompagnement, très structuré, porte sur l’ensemble des phases du processus (définition des objectifs, approche programme et compétences, définition des évolutions, processus d’accréditation, mise en place des évolutions, qualité permanente). Il couvre l’ensemble des problématiques concernées (aspects pédagogiques, didactiques, institutionnels, économiques, administratifs, relations extérieures, gouvernance, déploiement de plateformes technologiques polyvalentes adaptées…), pour garantir une prise en main autonome et effective des processus qualité.

Pour chaque étape, les personnels (enseignants et administratifs) sont formés, sur site ou par immersion dans les établissements européens puis accompagnés pour la prise en charge de chacun des éléments nécessaires à l'obtention de l’accréditation et à son maintien dans le respect de leur contexte socio-économique et culturel.

L’ensemble des savoir-faire acquis et la méthode générale de ce projet seront évalués et ajustés. Ils donneront notamment lieu à la rédaction d'un livre blanc, qui participera à la diffusion des méthodes, à la structuration des écoles de niveau suffisant et au lobbying auprès des autorités.

Le Cameroun a été choisi pour son rayonnement dans l’enseignement supérieur en Afrique centrale où ses standards et modèles s’imposent.

Le label EUR-ACE est un label européen décerné aux diplômes d’ingénieur satisfaisant des critères de qualité reconnus. Ce label est délivré par des agences nationales, elles-mêmes accréditées EUR-ACE, ce qui est le cas de la Commission des Titres d’ingénieurs française.

drapeaux européen et camerounais><br><br><br><br><br><br><br><br><br><br><br><br>
          </div><!-- .col-md-5 close -->
		        <div class=

On en parle :


Table ronde présentation du projet ERASMUS+ Mose-FIC « Mise en Œuvre des Standards Européens au bénéfice des Formations d’Ingénieurs au Cameroun »


7 milliards de voisins - Echanges universitaires Europe/Afrique: comment améliorer les coopérations ?


Maroc : une université française lance sa formation au big data


Comment Erasmus s’ouvre sur l’Afrique : exemple en école d’ingénieurs
______________________________________

IMPACTS ATTENDUS DU PROJET

Création d’un réseau d’écoles d’ingénieurs Camerounaises à étendre vers un réseau Afrique-Europe

Développement technologique durable

Impact sur le secteur économique locale : Développement de l’entrepreneuriat, favoriser la croissance inclusive, atteinte des objectifs du Développement Durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies (Transition énérgétique, numérique, climatique)

> En détail

Buts et objectifs

> Accréditation de formation d’ingénieur par la CTI (Label EUR-ACE)
> Livre blanc méthodologique pour la mise en place de formation d’ingénieurs au Cameroun

Référentiel de démarche Qualité

Standards and Guidelines for Quality Assurance in the European Higher Education Area (ESG) – European Association For Quality Assurance in Higher Education (ENQA)
Références & Orientations de la Commission des Titres d’Ingénieurs

Caractère innovant

Volonté commune de co construire entre les partenaires

Rayonner et autonomiser

Une formation d’ingénieur africaine peut n’être construite que pas des Africains. Les établissements européens accompagnent leurs partenaires africains dans la définition de la problématique et ne donnent aucunement les réponses aux questions qui vont se poser

Caractère innovant

Développement d’une logique d’appropriation plutôt que d’une démarche de transfert

Impacts attendus du projet

Création d’un réseau d’écoles d’ingénieurs Camerounaises à étendre vers un réseau Afrique-Europe

Développement technologique durable

Impact sur le secteur économique locale : Développement de l’entrepreneuriat, favoriser la croissance inclusive,
atteinte des objectifs du Développement Durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies (Transition énérgétique, numérique, climatique)